Interface-Z
Interface-Z
  1. Conseils >
  2. Tapis - Caméra

Comparaison entre
tapis sensitif et caméra

Les détections communes aux deux techniques

- Détection de présence
- Détection de mouvement
- Détection de position, localisation
- Détection de sens de passage
- Mesure de distance

Caractéristiques du tapis sensitif

- Grande rapidité de réaction
- Possibilité de sélectionner spécifiquement des zones d'intérêt, peu de limitation de surface captée, possibilité de faire des petites zones sensibles à un endroit (plus de résolution) et des grandes à un autre.
- Ce capteur est indépendant de la hauteur sous plafond.
- Il est installable par n'importe qui, sans compétences particulières.

Inconvénients du tapis-contact :
- Nécessité d'un sol lisse et propre : les irrégularités (grains de sable, gravier, débris) peuvent endommager les dalles tactiles et créer une détection permanente sur une zone. Cependant, ce problème peut être résolu en mettant une couche de moquette fine sous le tapis en plus du revêtement au-dessus du tapis. Cela a aussi l'intérêt de rendre l'installation facilement transportable en fixant (au scotch) les dalles sur la moquette du dessous.
- Nécessité de protéger hermétiquement le tapis en extérieur contre les intempéries.
- Faible résolution : 64 dalles par tapis, mais il est possible d'utiliser en même temps 16 tapis sur un même ordinateur.
- A manipuler avec précautions pour pouvoir le réutiliser.
- C'est un capteur par définition soumis au piétinement, à des chutes d'objets, il subit donc les mêmes dégradations qu'un revêtement de sol classique lors d'une exposition.

Cependant, sa résistance n'est pas négligeable : nous avons testé nos tapis au "Salon de la maquette et du modélisme 2003" et ils ont parfaitement résisté au passage de plusieurs milliers de personnes durant 11 jours.

Caractéristiques de la camera classique

- Résolution plus grande en théorie que celle d'un tapis

Ce que ne fait pas un sol interactif :
- Reconnaissance de couleur
- Reconnaissance de forme
- Tracking vidéo

Inconvénients de la caméra classique que n'a pas le tapis-contact :
- Traitements gourmands en puissance d'ordinateur, il faut avoir un ordinateur dédié à la reconnaissance video.
- Problèmes de parallaxe, effet de masquage
- Sensibilité aux variations d'éclairage, ce qui n'est pas très compatible avec des projections d'images au même endroit, à moins d'avoir une caméra infra-rouge coûteuse.
- Problème de contraste (une personne habillée en blanc sur fond blanc est difficile à détecter).
- Temps nécessaire au calibrage.
- Nécessité pour l'installation de quelqu'un ayant les compétences requises en informatique et traitement d'images.

Alternative : camera low tech

Il s'agit d'une détection de mouvement mais non pas de présence : un spectateur est détecté immédiatement lorsqu'il traverse des zones précise d'une pièce, mais s'il s'immobilise, il devient indétectable jusqu'à ce qu'il bouge à nouveau.

Principe :
- Utiliser une caméra normale à bas coût et un écran TV quelconque, voire une chambre claire ;
- L'écran sert à observer la scène filmée par la caméra.
- Il suffit alors de fixer sur cet écran des LDR (photorésistances, capteurs d'intensité lumineuse très peu cher) reliées à un montage électronique simple (détecteur de mouvement video).
- Chaque passage de spectateur dans une zone surveillée par une LDR est détecté en temps réel, très précisément et sans utiliser de ressources sur un ordinateur qui peut être dédié à autre chose.

Avantages :
- Bas coût
- Grande précision de détection de mouvement
- Autant de zones surveillées que de LDR
- Très grande réactivité
- Temps réel
- Le réglage de la sensibilité se fait par changement du contraste de la TV, ou par le réglage de la LDR ...

Inconvénients :
- Inadapté quand le nombre de zones à surveiller est trop grand (>32 ou >64), car le cout et l'encombrement des montages augmentent.